Résidence Aviateurs : un ambitieux projet de renouvellement urbain

Résidence Aviateurs : un ambitieux projet de renouvellement urbain

Publié le 26.12.2019 - Mis à jour le 27.12.2019

Le 12 décembre dernier, de nombreux habitants ont participé à une réunion d'information pour découvrir le projet de renouvellement urbain concernant le secteur des Aviateurs. Un temps d'échange important en présence des élus de la ville et des bailleurs concernés.


La résidence des Aviateurs, au cœur du quartier des Bois Blancs (7 402 habitants), est située en bordure du canal à grand gabarit de la Deûle. Elle est à proximité immédiate du vaste projet d’aménagement « Rives de la Haute Deûle » labélisé éco-quartier et du pôle d’excellence métropolitain Euratechnologies (4000 emplois).
Elle se compose d’un ensemble de 350 logements, construits dans les années 1960. Le quartier souffre actuellement d'une situation d'enclavement et de troubles de tranquillité résidentielle.

Les objectifs du projet de renouvellement urbain ?

Le renouvellement urbain du secteur des Aviateurs sur le site de la Pointe de l’île des Bois Blancs constitue une nouvelle étape dans la volonté d’améliorer l’habitat, les espaces urbains et les espaces de nature dans le quartier des Bois-Blancs.
Dans le scénario actuellement à l’étude, trois résidences seront démolies, soit un ensemble de 180 logements et trois autres résidences seront requalifiées et résidentialisées, soit un ensemble de 171 logements.


Lors de cette réunion, Amélie Debrabandère, Directrice Générale de LMH a annoncé le rachat du patrimoine par Vilogia. Etant propriétaire des terrains situés à côté des résidences LMH, Vilogia pourra ainsi mettre en œuvre un projet de quartier cohérent. Il est précisé aux locataires que cette cession d’un patrimoine de logement social ne changent rien pour les locataires qui conserve leur bail initial et ce jusqu’au relogement.

 

Les objectifs :

Des conditions de vie agréables pour les locataires
1/ Poursuivre la transformation du quartier
2/ Conserver le caractère du quartier et son rapport à l’eau
3/ Poursuivre la construction d’un espace public de qualité

 

Résidence Les Aviateurs

Un logement de meilleur confort pour tous les locataires
1/ Un logement abordable pour tous :
2/ La mixité sociale au cœur du projet
3/ Des logements de qualité


Résidences démolies :
o    Les 1,3 et 5 rue Coli : pour réaliser la « traversée » vers  le parc des Berges ;
o    Les 2,4 et 6 rue Coli : pour construire de nouveaux bâtiments ;
o    2,4,6 et 8 rue Guynemer : pour l’élargissement de la rue Guynemer en véritable rue et la construction de nouveaux logements.

Résidences requalifiées (3X58 logements)
o    Amélioration de l’isolation et du chauffage des bâtiments et diminuer les charges des locataires ;
o    Amélioration de l’accessibilité des logements  ;
o    Amélioration de la qualité de l’air intérieur, adaptation au vieillissement.

Au total, ce sont donc 460 nouveaux logements qui seront construits dans tout le quartier pour remplacer les 350 logements existants aux Aviateurs. Les familles vivant dans des résidences promises à la démolition seront naturellement accompagnés dans leur projet de relogement. Les premières opérations de relogement démarreront au 1er semestre 2021.
Un chargé de relogement suivra chaque famille de façon personnalisée :
-    Rencontre de chaque famille lors d’un premier entretien préparatoire dès 2020 ;
-    Etude de la manière dont la famille peut être relogée en fonction de ses besoins ;
-    Lien avec les services de la Ville de Lille qui peuvent accompagner la famille pour d’autres choses : insertion professionnelle, etc…
Pour les habitants dont la résidence sera rénovée, le relogement se fera en fonction du projet de réhabilitation, dont l’étude n’a pas démarré.

 

Les engagements du projet urbain

L’ambition qui est portée sur ce territoire est, en effet, un lieu de convergence de plusieurs volontés :

  • Ouvrir la ville sur la Deûle,
  • Conforter le parc des berges,
  • Assurer la connexion avec la trame verte du quartier et le patrimoine végétal existant,
  • Intervenir massivement sur le patrimoine pour recomposer à l’échelle de l’ensemble du site de 5.5ha une offre résidentielle équilibrée.
  • Conforter l’offre d’équipements du secteur autour d’un réseau de squares,
  • Recomposer l’offre de logements sociaux et la construction d’une offre nouvelle en diversification, en veillant à conserver une vocation sociale au sein d’un quartier comptant aujourd’hui 25% de logements locatifs sociaux.

À lire aussi

Chapelle d'Elocques, le Design au service de la réhabilitation d’un quartier en devenir...

Chapelle d'Elocques, le Desig...

Lille Métropole devient cette année Capitale Mondiale du Design  Dans cette perspective, la Métropole s’est engagée à faire émerger les...

Rénovation d’un ensemble architectural du 17ème siècle

Rénovation d’un ensemble arch...

Les locataires de la résidence Jean-Jacques ROUSSEAU dans le Vieux Lille prennent actuellement possession des logements : 4 T2 et 1 T4....

Le métier de Chargé de gestio...

Et si on travaillait ensemble ? Avec plus de 33 000 logements sur Lille et sa métropole, LMH est un acteur majeur du logement social m...

Viens rencontrer LMH au forum Start' Avenir 2020 !

Viens rencontrer LMH au forum...

Diplômé(e) ou non ? Avec ou sans expérience ? LMH vous donne rendez-vous le jeudi 6 février 2020 de 9 h 30 à 17 h 30 au forum START...