Une convention avec la MEL pour renouveler certains quartiers

Une convention avec la MEL pour renouveler certains quartiers

Publié le 23.12.2019 - Mis à jour le 26.12.2019

NPNRU : LMH signe la 1re phase du programme à la MEL

Après son adoption à l’unanimité par les élus de la MEL, jeudi 12 décembre 2019, la 1re phase de la Convention métropolitaine de renouvellement urbain a été signée le 20 décembre par Damien Castelain, Président de la MEL, Olivier Klein, Président de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, les bailleurs sociaux (LMH, Vilogia, Partenord, INA 3F, SRCJ et Logis Métropole) et les communes.
 
Cette convention concerne 8 des 13 sites du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain de la MEL pour un montant global de 1,238 Md€.  Son financement est assuré par la MEL à hauteur 216 M€, par l’ANRU à hauteur de 355 M€, par les bailleurs sociaux (40%), les villes concernées (8%) et la Région Hauts-De-France (3%).

Pour LMH cela concerne :

  • Lille-Concorde,
  • Lille Sud - Faubourg d'Arras,
  • Tourcoing - La Bourgogne.

(Cela concerna prochainement aussi Lille : Wazemmes, Moulins, Bois Blancs et Roubaix : Alma, Epeule, Pile)

« Avec cette signature, nous donnons le top départ opérationnel à un véritable Plan Marshall pour les quartiers de la MEL. Aujourd’hui, ce sont 1,238Md€ qui sont mobilisés, dont 215M€ de la MEL pour les 8 premiers sites, mais au final, ce sont près de 2 milliards d’euros, dont 435M€ de la MEL, qui seront engagés sur l’ensemble des 13 sites.  » déclare Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille.
 
« Pour les bailleurs, l’ANRU n’est pas une simple opération patrimoniale. Nous sommes des acteurs engagés sur ces territoires, et l’ambition est de restaurer l’attractivité des quartiers de renouvellement urbain. Il ne peut pas y avoir de convention Anru sans un nouveau contrat social . » souligne Philippe Rémignon, Président de la META. 
 
« L'ANRU porte 4 enjeux : Une transition démocratique. Une transition urbaine. Une transition écologique. Une transition sociale. » déclare Michel Lalande, Préfet de la région Hauts de France. 

Amélie Debrabandère Convention NPRU MEL
Amélie Debrabandère, Directrice Générale de LMH signe la convention.  

A quoi sert cette convention ?

La convention fixe les engagements de toutes les parties prenantes (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine ANRU, Action Logement, Métropole Européenne de Lille, Région Hauts-de-France, bailleurs sociaux, communes, …) pour les 8 premiers sites concernés.

Elle définit les financements, les objectifs, le nombre de démolitions et de constructions, les modalités de relogements,  l'échéancier des projets, etc. L'objectif étant de repositionner ces quartiers en agissant sur :

  • la mixité sociale,
  • l’amélioration du cadre de vie,
  • l’accompagnement des familles dans le cadre du relogement,
  • l’attractivité de l’offre éducative,
  • ou encore la formation et l’insertion des habitants.

Les sites LMH concernés par cette 1re phase ?

Pour LMH il s'agit de :

Lille secteur Concorde  

  • 1500 logements locatifs sociaux LMH

Lille Concorde

  • Démolitions : 648 logements (LMH) + démolition de l’école Béranger, l’école hachette, la médiathèque actuelle ainsi que le centre commerciale
  • Réhabilitations : 135 logements (LMH) + réhabilitation de l’école Chénier Severine
  • Création d’un nouveau groupe scolaire, une médiathèque, un espace petite enfance
  • Diversification : 1100 logements (30% accession sociale, 50% libre, 20% LLS)
  • Création d’un parc, d’une promenade plantée support de mobilités douces, requalification des boulevards Metz et Beethoven,
  • Création d’activités et services : cellules commerciales, résidence hôtelière à vocation sociale, pôle médical, cellules d’activités artisanales…

Lille Sud - résidence Faubourg d’Arras

Lille Faubourg d'Arras

Composée d’un ensemble de 7 bâtiments regroupant 300 logements sociaux. Les réhabilitations des logements sont en cours de finalisation. Un programme de résidentialisation et requalification des espaces public est en cours, ainsi que la création d’un collectif de 24 nouveaux logements pour favoriser la diversification au sein du quartier.
 

Tourcoing - La Bourgogne

Tourcoing la Bourgogne

  • 2446 logements locatifs sociaux (1113 pour LMH et 1333 pour Vilogia)
  • Le projet d’aménagement vise à redorer l’image du quartier à travers la création d’une « grande allée paysagère » permettant la restructuration de la trame urbaine et l’ouverture du quartier vers le centre-ville de Tourcoing et la Belgique.
  • 1225 démolitions de logements
  • 670 réhabilitations
  • 493 résidentialisations
  • Environ 800 constructions de logements en diversification de l’offre (dont 400 sur le temps du NPRU).
  • Vente d’environ 200 logements
  • Refonte globale de l’offre scolaire et éducative
  • Amélioration de l’offre sociale, sportive et culturelle
  • Requalification d’ampleur du site industriel Lepoutre (centre de redesign, maison Rev3, villages artisanaux, services)
  • Création d’un pôle commercial en cœur de quartier
  • Création d’un centre d’affaires de quartier 

Pour en savoir plus :

Communiqué de presse de la MEL

Fiches MEL quartiers concernés

À lire aussi

Chapelle d'Elocques, le Design au service de la réhabilitation d’un quartier en devenir...

Chapelle d'Elocques, le Desig...

Lille Métropole devient cette année Capitale Mondiale du Design  Dans cette perspective, la Métropole s’est engagée à faire émerger les...

Rénovation d’un ensemble architectural du 17ème siècle

Rénovation d’un ensemble arch...

Les locataires de la résidence Jean-Jacques ROUSSEAU dans le Vieux Lille prennent actuellement possession des logements : 4 T2 et 1 T4....

Le métier de Chargé de gestio...

Et si on travaillait ensemble ? Avec plus de 33 000 logements sur Lille et sa métropole, LMH est un acteur majeur du logement social m...

Viens rencontrer LMH au forum Start' Avenir 2020 !

Viens rencontrer LMH au forum...

Diplômé(e) ou non ? Avec ou sans expérience ? LMH vous donne rendez-vous le jeudi 6 février 2020 de 9 h 30 à 17 h 30 au forum START...