FAQ

  • le Service Client

Disponible du lundi au vendredi de 8 h à 18 h sans interruption (09 70 249 249 – clients@lmh.fr), il est à votre écoute pour répondre à vos demandes ou les rediriger vers les interlocuteurs compétents le cas échéants.

Pendant les horaires de fermeture du Service Client, soit entre 18 h et 8 h du matin et pendant les week-ends et jours fériés, un centre d'appel d'urgence reste à votre disposition.

Il vous faut contacter le 09 70 21 11 26*, uniquement en cas d'urgence.

Les demandes à caractères commercial ou administratif ne seront pas traitées.

Pour rappel, une urgence technique est un problème nécessitant une intervention d'urgence : fuite de gaz, inondation dans le logement, panne de chauffage, vitre cassée, problème d'eau chaude, panne de VMC...

Lors de l'appel, un conseiller téléphonique prend votre demande et informe l'entreprise prestataire afin qu'lle intervienne dans les meilleurs délais.
*
(numéro cristal. Coût d’un appel local, non surtaxé)


  • le personnel de proximité (Agent de propreté et Surveillant de patrimoine)

Affecté aux résidences pour garantir principalement la propreté des lieux et de leurs abords, la sortie des containers, l'enregistrement de certaines réclamations et une surveillance de premier niveau de la résidence.


  • le Chargé de Gestion locative

Assure tout au long de la vie du bail (de la signature du bail jusqu’au congé) la relation avec le locataire.

Il/elle contribue activement, à la gestion du recouvrement des loyers et des situations d’impayés (pré contentieux), et,  de par sa connaissance des ménages logés, à la prévention des situations de fragilité sociale.


  • le Manager Technique de Site 

Manage une équipe de proximité, organise et planifie leur activité. 

Il/elle a en charge la gestion technique de son patrimoine d'affectation afin de garantir la qualité de service.

Il/elle gère l'aspect budgétaire de son patrimoine, les sinistres et le suivi des chantiers.

Si votre problème concerne la robinetterie, le chauffage individuel et collectif, l'eau chaude ou la ventilation gaz vous pouvez dans ce cas contacter directement l'entreprise en charge de l'entretien dont vous trouverez toutes les coordonnées sur votre compte locataire.

 

Pour toute autre demande, contactez votre Chargé de Proximité ou le Service Client pendant ses heures d'ouverture (de 8 h à 18 h).
En dehors de ces heures si vous rencontrez une véritable urgence, appelez le 09 70 24 11 26.

Prévenez tout de suite LMH au 09 70 249 249 afin qu'une affaire soit créée

Tout sinistre endommageant le patrimoine de LMH doit être signalé à votre Chargé de proximité dans les 5 jours pour que ce dernier puisse orienter les assureurs gestionnaires sur les démarches à suivre (diagnostics obligatoires, recherche de fuites, etc.).

 

A défaut, LMH se réserve la faculté de mettre en cause tout occupant qui, par inertie, causerait une dégradation de ses biens ou une aggravation des désordres.

Parlez-en d'abord poliment à la personne qui est à l'origine du bruit ou de la nuisance. Votre voisin n'a peut-être pas conscience des troubles qu'il occasionne. A défaut d'avoir pu trouver un terrain d'entente, vous pourrez alors en informer le Médiateur de votre agence ou antenne qui prendra des dispositions pour trouver une solution amiable.

Vous pouvez adresser votre demande par courrier (siège), mail (clients@lmh.fr) ou téléphone (09 70 249 249). Il vous sera demandé de fournir la copie de votre carte grise et l’attestation d’assurance (et une pièce d’identité pour les non locataires).

Dès lors que votre responsabilité est engagée dans la perte ou la casse de vos clés, prenez contact avec votre assureur et ensuite avec un serrurier (les frais sont à votre charge).

Tous les travaux de transformation dans les logements doivent faire l'objet d'une d'autorisation écrite de LMH.
Vous devez adresser une lettre avec accusé de réception à votre agence ou antenne qui y répondra.
Si l'avis est favorable, les modalités d'installation vous seront précisées.
Certains travaux ne nécessitent toutefois pas d'autorisation écrite, il s'agit du remplacement de papiers peints, de la réfection des peintures, de l'installation d'étagères, de l'installation d'éléments de décoration (pose murale de rideaux, tableaux...).
Notez que tous embellissements et améliorations que vous pourriez faire dans les lieux loués resteront en fin de location et de quelque manière qu'ils arrivent, la propriété du bailleur sans indemnité, à moins que LMH ne préfère demander le rétablissement des lieux dans leur état initial, à vos frais.


Travaux et amiante : une nouvelle réglementation

La loi impose désormais un repérage avant travaux, visant à identifier une éventuelle présence d’amiante. Il est obligatoire pour tous travaux réalisés dans un logement construit avant 1997.
Cela concerne aussi bien les petits travaux d’entretien courant que ceux plus importants lors d’une réhabilitation.

Ce repérage amiante est réalisé par une entreprise spécialisée et doit obligatoirement intervenir dans un délai minimum de 10 jours avant le démarrage des travaux.
Cette nouvelle disposition vise à protéger davantage les locataires et leurs salariés.

En conséquence, LMH attire votre attention sur le fait que :

    • vous devrez désormais honorer 2 temps de présence dans votre logement pour favoriser l'accès à une entreprise lors du repérage puis lors de la réalisation des travaux.
    • le délai de réalisation des travaux est allongé de 10 jours en raison du respect de ce délai minimum.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Si votre immeuble a été construit avant 1997, des précautions sont à prendre en cas de perçage, ponçage, arrachage ou grattage.
Consultez le guide réalisé par le ministère du logement pour en savoir plus.
Dans ce cas bien évidemment, LMH ne diligente pas de repérage amiante, puisque les travaux ne sont pas à notre initiative.


L’amiante c’est quoi ?

Roche naturelle, l’amiante se présente sous forme de fibres très fines. Longtemps utilisé pour ses propriétés en matière d’isolation thermique ou acoustique et de protection contre l’incendie, l’amiante a parfois été mélangée à d’autres matériaux comme le ciment, la peinture, la colle pour la faïence ou les dalles de sol plastique.
Les matériaux et produits contenant de l’amiante peuvent libérer des fibres en cas d’usure anormale ou lors d’interventions dégradant le matériau (perçage, ponçage, découpe, friction...), notamment certaines colles de carrelage ou de faïence, certaines peintures et revêtements de sol (dalles plastiques)...
L’utilisation de l’amiante a été totalement interdite, en France, dans toutes les nouvelles constructions à partir de 1997 (date du permis de construire). Si le matériau contenant de l’amiante n’est pas dégradé, il ne présente aucun risque pour la santé.

Un logement occupé ne peut être vendu qu'à son locataire, s'il occupe le logement depuis au moins 2 ans.
Toutefois, sur demande de ce dernier, le logement peut être vendu à son conjoint ou, s'ils ne disposent pas de ressources supérieures à celles qui sont fixées par l'autorité administrative, à ses ascendants et descendants. Ils peuvent quant à eux acquérir ce logement de manière conjointe avec leur conjoint, partenaire ayant conclu un pacte civil de solidarité ou concubin.

Tout locataire qui occupe le logement depuis au moins 2 ans peut adresser à l'organisme propriétaire une demande d'acquisition de son logement.
La réponse de l'organisme doit être motivée et adressée à l'intéressé dans les 2 mois suivant la demande.

Remplissez le formulaire de demande de logement en précisant que vous êtes déjà locataire d’un logement HLM. Déposez-la ensuite dans un lieu d’accueil labellisé. 

 

Demande de logement

Notice explicative de demande de logement

Lieux d’accueil labellisés

 

Pour pouvoir prétendre à une mutation :
- vous devez  être à jour de vos paiements de loyer ou si vous avez signé avec LMH un plan de cohésion sociale pour l'apurement de votre impayé,
- vous devez demeurer 1 an minimum dans votre logement,

- vous bénéficiez d'une visite domiciliaire qui vous indique, le cas échéant, les travaux nécessaires de remise en état sur le logement que vous occupez,
- vous avez un entretien avec votre Chargée de Gestion Locative pour la réalisation d'un guide mobilité,
- votre dossier est ensuite étudié par la Commission d'Attribution des Logements et d’Examen de l’Occupation des Logements.

Si vous envisagez de quitter votre logement, prenez le temps de bien lire votre contrat de location.
Le délai de préavis est d'1 mois dans certaines conditions et parfois de 2 mois.
Il convient donc de prévenir votre agence /antenne de votre départ le plus tôt possible.
Pour cela, nous vous invitons à envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception au siège de LMH (425, bd Gambetta - 59200 TOURCOING). La lettre de congé doit être signée par le/les titulaire(s) du bail.
Pensez à respecter votre délai de préavis afin d'éviter de payer la location d'un appartement que vous n'occuperiez plus. Pendant la durée de préavis, vous devez faciliter l'accès à votre logement pour permettre sa relocation.
Vous devez laisser votre logement en bon état d'entretien. Outre la propreté et le nettoyage du logement, les réparations locatives qui peuvent vous être réclamées concernent notamment : les papiers et peintures, le revêtement de sol détérioré de votre fait, les appareils sanitaires, les vitres cassées, les portes, les fenêtres, les serrures, les trous dans les murs ou dans les cloisons...

Une visite conseil est organisée 15 jours avant l'état des lieux de sortie.
C'est un temps dédié à la rencontre avec votre MTS et un conseiller commercial, afin de faire le point sur les remises en état et les réparations locatives à effectuer avant l'état des lieux.

Un état des lieux sera ensuite établi lorsque votre logement sera vide de tout meuble.
Il déterminera les éventuelles réparations locatives qui vous seront facturées en comparaison de l'état des lieux effectué à l'entrée dans le logement.
Le préavis est le délai réglementaire entre le moment où vous nous annoncez par écrit votre départ et le moment où la location prend fin. Le préavis légal est de 3 mois. 
Celui-ci peut toutefois être réduit dans certains cas, sur présentation des documents justifiant de votre situation :

2 mois
si vous quittez un logement HLM conventionné pour un autre logement HLM lui aussi conventionné mais appartenant à un autre bailleur

1 mois

  • si vous bénéficiez d'un autre logement dans le parc de LMH,
  • en cas d'obtention d'un premier emploi (joindre le contrat de travail),
  • en cas de mutation professionnelle (joindre une preuve de mutation),
  • en cas de perte d'emploi (joindre une attestation de chômage datant de moins de 6 mois),
  • en cas de nouvel emploi consécutif à une perte d'emploi (joindre la lettre de licenciement, l'attestation Assedic, un justificatif du nouveau contrat de travail), ou de premier emploi,
  • pour les locataires bénéficiant du RSA (joindre un justificatif de RAS),
  • pour raison de santé si vous êtes âgé de plus de 60 ans (joindre un certificat médical)